Sélectionner une page

Young scientists working together

 Ce projet eTwinning est le fruit de la collaboration de professeurs venant de trois pays :
Espagne, France, Italie.
Elisabet Mas de les Valls (Prat Educació, Espagne)
Enrica Maragliano (Liceo Classico e Linguistico Statale « G. Mazzini » di Genova, Italie)
Bénédicte Leduc (Cité Scolaire Brocéliande, Guer, France)

«  »Mathematics for a Better World » is the theme chosen for the second edition of the International Day of Mathematics on March 14, 2021.
In the wake of this event, the project aims at increasing pupils’ awareness of the importance of Maths not only in  education but also in economy, in the organization of modern society and in the pursuit of well-being, in the fight against disasters, epidemics, emerging diseases, invasive species, in the transition to a sustainable circular economy compatible with the conservation of biodiversity.
The project also aims to provide students with the tools to understand global challenges and the ability to respond as conscious citizens.
Maths is also the universal language which in the project will become fertile humus and vehicular language for cultural exchange between pupils and teachers from various countries. ”

 « Avec l’apparition de la pandémie dans le monde, nous entendons souvent parler de « croissance exponentielle », de « facteur Rt », de « pic de contagion » : tous ces concepts, utilisés en médecine, sont typiques des mathématiques, qui sont devenues l’une des disciplines les plus en vogue ces derniers temps.
Souvent, en effet, des concepts mathématiques sont utilisés, parfois dans des contextes informels et parfois les locuteurs ne sont pas pleinement conscients de la signification des termes qu’ils utilisent et des théories qui les soustendent. Pour cette raison, nous pensons qu’il est important que les étudiants apprennent de manière critique et scientifiquement correcte quelles sont les théories mathématiques qui sous-tendent les choix des gouvernements, lesquels ne sont souvent pas compris par la population qui ne suit pas toujours les indications de manière adéquate.. »

 

 Les élèves de terminale engagés dans ce projet ont fourni un réel travail scientifique, développant leur capacité à travailler en collaboration, leur esprit d’initiative, le tout de façon synchrone et asynchrone tant au sein de leur équipe nationale que de leur équipe internationale.

Dès le début du processus, les élèves ont formé quatre équipes internationales, chacune ayant à répondre à une problématique.

Quatre équipes ont été ainsi crées :

 Equipe Sophie Germain – « Que signifie « aplatir la courbe » et comment les mathématiques y contribuent-elles ? »

Equipe Hypatia – « Quand faut-il prendre des mesures pour contenir la propagation d’un virus ? L’importance de la recherche des contacts et comment identifier des indicateurs fiables ».

Equipe Hedy Lamarr – « Pouvons-nous tirer des leçons du passé ? Les modèles d’anciennes pandémies peuvent-ils être utiles pour éviter
de faire des erreurs et sauver des vies ? »

Equipe Maryam Mirzakhani – « Comment modéliser la propagation du virus au sein d’un groupe ? »

Chaque équipe nationale a présenté sa région au travers de vidéos élaborées par ses soins, permettant aux partenaires européens d’avoir un aperçu de leur cadre de vie, et des traditions de leur région.

 

Les équipes ont travaillé sur une base documentaire fournie par les trois professeures, sites, revues, articles et vidéos scientifiques.

Quelle que soit la question à traiter, les étudiants ont eu à utiliser divers outils TICE ; une des équipes a notamment a pu programmer en
python.

 

 S’ajoutant aux rencontres en ligne organisées tout au long du projet, les quatre équipes ont pu bénéficier de deux visioconférences données par deux expertes différentes.

Marinella Lavelli (Pédiatre)
nous a donné exposé le point de vue biologique du virus, en nous expliquant de quelle manière il est contagieux et l’effet des différentes mesures de sécurité.

 Alejandra Cabaña (docteur en mathématiques, membre du groupe de recherche sur la modélisation stochastique avancée à l’UAB*),
nous a enseigné l’analyse mathématique de la pandémie, des modèles les plus simples comme le SIR aux modèles les plus complets.

UAB* : Universitat Autònoma de Barcelona

 

Des infographies ont été composées par chaque équipe afin de présenter leurs travaux

 

Au cours d’une dernière rencontre clôturant ce très riche projet :
les équipes ont présenté leur travail, chaque élève intervenant à l’oral (et en anglais bien sûr!) suivant une répartition organisée par les élèves eux-mêmes, et ce, devant tous leurs camarades, leurs professeurs et des invités, telle que Dr Marinella Lavelli qui nous avait fait le plaisir de nous rejoindre. Les présentations  donnant un éclairage sur les productions sous forme d’infographies préparées en amont.

A noter que les Français étaient en classe (comme on peut le voir sur les images ci-dessous), pendant que les Espagnols pour moitié étaient en classe , les autres , au regard de leurs horaires scolaires, étaient retournés chez eux. Quant aux Italiens il étaient tous chez eux.

Comme point d’orgue de cette rencontre, un quiz en ligne et en direct a été proposé, et petit cocorico, les trois premières marches du podium ont été prises par des Français !!

Un dernier mot pour remercier mes élèves de terminale DNL euro pour s’être investis dans ce projet, toujours dans la bonne humeur !
Equipe
Sophie Germain – Alexandre, Eliaz, Joe.
Equipe
Hypatia – Emeric, Laura, Lucas
Equipe
Hedy Lamarr – Lilou, Lucille, Némo
Equipe
Maryam Mirzakhani – Mateo, Martin

Bénédicte Leduc
Professeure de mathématiques et de DNL

L’équipe au complet s’est vue récompensée de ses efforts, en recevant successivement le label de qualité national et le label de qualité
européen.

 

Les élèves impliqués dans le projet évoluant maintenant dans le post-bac, ils n’ont pu bénéficier d’une belle cérémonie de remise de labels
comme leurs camarades du projet “TIME CAPSULE: leave a message to the future

Bénédicte Leduc
Professeure de mathématiques et de DNL

... et actualités

Faites la Une ! 2022

Faites la Une ! 2022

Les élèves journalistes de DNL du lycée Brocéliande se sont mobilisés pour ce concours organisé par le CLEMI
Leurs travaux ont été récompensés !

lire plus